YOU WANT TO WIN MONEY??

20 juin 2010

Guide de Delphi: Pascal et Delphi

III. Pascal ? Delphi ?

L'objectif de ce guide est de créer des logiciels et non plus de simplement les utiliser. Un moyen pour créer un logiciel est d'utiliser un langage informatique, traduit ensuite par l'ordinateur pour en faire un logiciel. C'est le moyen exploré dans ce guide : l'utilisation d'un langage de programmation informatique. Le langage étudié ici, c'est « Pascal ». C'est un langage qui permet d'écrire des logiciels. « Delphi », c'est le logiciel que vous allez employer pour écrire des textes dans ce langage (entre autres).


III-A. Pascal

Pascal, c'est ainsi le nom du langage que vous allez découvrir dans ce guide. Comme tout langage, il a ses règles, sa syntaxe, ses structures, ses limites, ses exceptions (mais ce ne sont pas celles qu'on croit, nous le verrons plus loin). Pascal est utilisé pour communiquer avec l'ordinateur : c'est à vous de vous adapter en lui parlant dans un langage qu'il puisse comprendre.

Attention toutefois, en tant que programmeur, votre interlocuteur est l'ordinateur, et non pas le ou les utilisateurs des logiciels que vous écrivez. Il s'agit là d'une distinction subtile qu'il faut faire tout de suite : au moment où l'utilisateur fera ce qu'on attend de lui, à savoir utiliser un de vos logiciels, vous ne serez pas présent (ni pour lui expliquer ce qu'il faut faire, ni pour corriger les problèmes posés). Il faudra donc avoir dit précisément à l'ordinateur ce qu'il convient de faire.

En effet, l'ordinateur n'acceptera pas de fautes de langage, mais il vous obéira au doigt et à l'œil. Mais il y a une contrepartie : si vous lui dites de faire des âneries dans un langage des plus corrects (au niveau syntactique), il le fera, et peu lui importe les conséquences, il n'y aura que vous et vos utilisateurs que ça dérangera !

idea Approfondissement (facultatif):

Pascal n'est pas unique : il existe d'autres langages de programmation informatique. Vous avez peut-être entendu d'autres noms de langages (informatiques), parmi lesquels l'assembleur, le Basic (et le Visual Basic), le C (et son grand frère le C++), le Java, le Lisp, Le Perl, etc. Ces langages, de principes, de domaines d'utilisations et de puissances variés, ne peuvent pas tous être compris par l'ordinateur, qui comprend un unique langage : le langage machine, directement exécuté par le microprocesseur, mais absolument imbuvable.

Pourquoi alors parler du langage machine ? Parce que c'est dans ce langage que Pascal devra être traduit avant d'être exécuté. Cette traduction sera effectuée par Delphi de façon très pratique et presque invisible pour vous et est nommée compilation. Le logiciel utilisé par Delphi et qui est chargé de cette traduction est nommé compilateur. Le résultat d'une compilation sera pour nous un logiciel, qui se présentera sous la forme d'un fichier avec l'extension .EXE
Pascal est un langage dit de type « impératif ». N'ayez pas peur de ce terme barbare qui veut simplement dire que les logiciels que vous écrirez le seront au moyen de suites d'instructions (regroupées dans des structures que nous étudierons) qui seront exécutées une par une par l'ordinateur (dans un ordre qu'il sera possible de contrôler) : vous direz pas à pas à l'ordinateur ce qu'il convient de faire.

Voici un premier texte écrit en langage Pascal : examinez-le à loisir sans essayer de comprendre la syntaxe ni la signification exacte de chaque partie (il fait ce qu'il semble suggérer, à savoir l'addition de deux nombres) :

function Addition (Nombre1, Nombre2: Integer): Integer;
begin
  Result := Nombre1 + Nombre2;
end;
Pascal est un langage constitué de mots, organisés en structures (pas vraiment des phrases). Ces mots sont répartis d'une part en mots réservés, c'est-à-dire en mots dont le sens et l'usage sont déterminés une fois pour toutes. Dans le morceau de texte ci-dessus, les mots réservés sont en gras (procedure, begin, end). Ces mots sont à la base du langage.

Le reste des mots utilisés est séparé en deux groupes : les mots fournis par le langage, tels « Integer » ou « Result » et les autres, créés par le programmeur (à savoir vous) suivant des règles que nous apprendrons. Ne vous inquiétez pas : ces deux derniers groupes ne sont pas discernables à l'œil nu par vous pour l'instant, mais ils le deviendront au fil du guide.

Au niveau de la présentation, le langage Pascal ne fait pas de distinction entre une majuscule et une minuscule. Ainsi chaque mot du langage pourra être écrit avec ou sans majuscules. Vous remarquez également que des espaces et des retours à la ligne judicieusement placés permettent d'avoir quelque chose de plus agréable que ce qui suit (et pourtant, l'extrait ci-dessous serait accepté et ferait exactement la même chose que le premier extrait) :

procedure Addition(Nombre1,Nombre2:Integer):Integer;begin
Result:=Nombre1+Nombre2;end;
Le langage Pascal va nous servir à écrire des programmes. Un programme est un texte plus ou moins long, entièrement écrit en Pascal. On peut y inclure beaucoup de choses, et entre autres des instructions qui seront exécutées par l'ordinateur. Le premier extrait de code (ou le deuxième, mais le premier est nettement préférable) est un morceau de programme. Ces programmes seront utilisés comme matière première pour la création des logiciels.


III-B. Delphi

Delphi est le nom d'un logiciel actuellement largement employé pour créer des logiciels. Delphi permet d'utiliser le langage Pascal. Il faut bien comprendre que Pascal et Delphi NE SONT PAS une seule et même chose : Pascal est un langage informatique, Delphi est un logiciel destiné à créer des logiciels avec ce langage. Delphi n'est qu'un enrobage, une enveloppe de confort autour de Pascal, c'est-à-dire qu'il simplifie de nombreuses tâches liées à la programmation en langage Pascal. Un autre fait qu'il faut noter est que Delphi est destiné à écrire des programmes fonctionnant exclusivement sous Windows. Nous ne nous intéresseront donc dans ce guide qu'à Windows (et seulement à Windows 95 ou ultérieur).

idea Note aux programmeurs en assembleur et aux utilisateurs de Turbo Pascal pour DOS ou Windows :

Delphi va un peu plus loin que le Pascal utilisé dans Turbo Pascal ou Borland Pascal en inventant une nouvelle syntaxe, plus souple, ouverte et puissante : le langage employé dans Delphi est en fait le Pascal Objet. Si vous connaissez déjà bien le Pascal, le Pascal Objet ne vous apportera que peu de surprises, et souvent de très bonnes. Sinon, le Pascal Objet est tout ce que vous avez besoin de connaître car seule la nouvelle syntaxe est reconnue par Delphi.

Delphi permet en outre l'insertion de code écrit en assembleur 32 bits, mais il faut limiter cette possibilité à des cas très restreints.
Comme beaucoup de logiciels, Delphi existe en plusieurs versions. Actuellement des versions numérotées de 1 à 5 existent. Ces versions successives du logiciel ont vu de nombreuses améliorations, tant cosmétiques, qu'au niveau du langage. La version la plus élevée est la plus intéressante, car permet toujours plus de choses. Certains aspects du langage vus dans les derniers chapitres sont réservés à Delphi 5 ou ultérieur (ce sera signalé).

Nous aurons, tout au long du guide, de nombreuses occasions d'utiliser Delphi, ce qui vous permettra de vous habituer petit à petit à ce fantastique logiciel.


III-C. Un peu de vocabulaire

L'informatique, en tant que science, a son propre jargon, qu'il est nécessaire de connaître. Les quelques termes qui suivent sont des incontournables. Lorsque vous les rencontrerez, vous devrez savoir ce qu'ils signifient. Les définitions ci-dessous ne sont valables qu'à l'intérieur du guide (et sont souvent utilisées en dehors !) :

« Programme » : texte écrit dans un langage informatique, comportant dans notre cas des instructions structurées (organisées en structures). Il est destiné à être « converti » par Delphi en un logiciel utilisable sous Windows.

« Développer en Delphi » : écrire des programmes en utilisant le langage Pascal. Par abus, on confond le langage (Pascal) et le logiciel (Delphi) qui le gère, et on parle de développer, plutôt que de programmer.

« Application » : Logiciel fonctionnant sous Windows.

« Projet » : c'est la base d'une application. Sous Delphi, pour créer une application, on constitue d'abord un projet, constitué de divers morceaux (notion importante vue plus loin).

« Code », « Code Pascal », « Code source » : morceau de programme, texte d'un programme écrit en Pascal.

« Interface (utilisateur) » : la partie d'un logiciel qui est visible par l'utilisateur, à l'opposé du code source, invisible à l'utilisateur.

« Fiche » : fenêtre à l'état non compilé. Les fiches sont les alter ego sous Delphi des fenêtres sous Windows.

Le schémas suivant tente de reprendre les termes mentionnés ci-dessus :






آخر مواضيع منتدى نقاش المغرب العربي

يوتيوب القرآن الكريم
خطبة الجمعة6/7/1432هـ(السلام تحية اهل الاسلام)
بعض فضائل الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم
أهمية وفضائل الدعـــاء
آداب الـد عــاء
الرقية الشرعية
اللهم انت ربى
هام جداً | شاركنا بصوتك : حملة لوضع شعار رمضان على جوجل والفيس بوك
الله اكبر :صاعقة من السماء تحرق اكبر تمثال ل (يسوع) بأمريكا..يارب نتعظ
فيديو مؤثر جدا
الأذكار بعد الصلاة .. اطبع الورقة وأحتسب الأجر
اسماء الملائكه ووظيفتهم واسماء السموات السبع
من أسباب انشراح الصدر
غـــراســك فــي الــجــــنة
خطيب الأقصى: "أولى القبلتين" مهددة بالانهيار في أية لحظة بسبب الحفريات الصهيونية
هل لشهر رجب مزية على غيره ؟
دعاء الرحمة
لماذا لا نسقي الطيور والدواب ماء
إياكم والظن فإن الظن أكذب الحديث
أول حلقه للشيخ محمد حسان في قناته الجديده نسائم الرحمه

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire